Humidification, déshumidification.. tout sur le traitement de l'air !

____________________________________________________________________________________________

Les déshumidificateurs

Un déshumidificateur permet de maîtriser le taux d’humidité dans l’air et empêche celui-ci d’atteindre des niveaux trop élevés pour la santé et le confort des personnes qui résident dans un logement. Vous pouvez vous procurer un déshumidificateur pour un budget raisonnable.


Lorsque l’on utilise un déshumidificateur il est recommandé de connaître le taux d’humidité de l'endroit traité. La quantité d’humidité située dans l’air est généralement exprimée en pourcentage d’humidité relative. L’humidité relative indique la quantité de vapeur d’eau que l’air contient, ce qui correspond au taux d’humidité. Le taux d'humidité peut atteindre au maximum la valeur de 100 %(air est saturé). Pour les hommes, l’humidité relative recommandée est située entre 45 % et 60 %.




Comment fonctionne un déshumidificateur à condensation ?

Certains connaissent les absorbeurs d’humidité avec des cartouches de sel, qui ne fonctionnent que au niveau du bac et qui sont rapidement saturés, peu connaissent l'efficacité d’un déshumidificateur.



Le mécanisme d’un déshumidificateur est le suivant : le déshumidificateur aspire l’air humide de la zone à traiter, le filtre, le dirige vers un condenseur (sorte de serpentin refroidi par un gaz frigorigène comprimé par un compresseur) qui est à une température plus basse ce qui a pour effet de changer la vapeur d’eau contenue dans l’air, en eau sur le condenseur et l'envoie dans le réservoir. Petit à petit l’air passe dans le déshumidificateur la vapeur d’eau qu’il contient diminue et l’air s’assèche au fur et à mesure.


Plus l'air est chaud et humide, plus le déshumidificateur sera efficace (rendement élevé). En dessous de 10/12° l’efficacité du déshumidificateur est moins optimisée. Certains déshumidificateurs équipés de gaz chaud permettent d’être utilisés à des température atteignant même 0 degrés. De même,en dessous de 35% de taux d’hygrométrie, la détention de l’eau contenue dans l’air sera plus difficile et mettra plus de temps.


La capacité d’extraction d’eau des déshumidificateurs se fait à partir d'une norme à 80% d’humidité et à 30°. Même si nous sommes rarement dans cette situation, cela permet de comparer la capacité de chaque déshumidificateur.




A quel endroit placer le déshumidificateur ?

Il est conseillé de placer le déshumidificateur dans la pièce la plus humide du logement ou bien à l’endroit d’où provient l’humidité (sous sol ou cave par exemple). Une bonne étanchéité du logement ou de la pièce humide permet d’accroître le processus de baisse du taux d’humidité pendant le fonctionnement du déshumidificateur.


D’autre part, pour optimiser les résultats du déshumidificateur , il est conseillé de réchauffer l’air de la pièce. Les déshumidificateurs les plus performants fonctionnent aussi à basses températures ce qui est plus efficace pour déshumidifier des locaux tels qu’un garage, une cave ou une maison non chauffée en période hivernale.




Les assécheurs d’air ou déshumidificateurs à absorption

Les assécheurs d’air sont de nouveaux déshumidificateurs qui fonctionnement sans compresseur. L’air passe à travers une roue de « silicagel » qui retient l’eau qu’il contient. Cette structure du déshumidificateur est appliquée sur un support inorganique en fibre en forme de rotor. La roue du déshumidificateur est faite de tuyaux d’air disposés horizontalment pour obtenir une grande surface d’échange entre l’air et le matériau hygroscopique. L’air humide circule dans la roue du déshumidificateur qui tourne en continue et son humidité est absorbée par le silicagel. A la sortie de la roue du déshumidificateur, l’air est sec. Le silicagel est ensuite régénéré par chauffage et adsorption de l’humidité contenue par le silicagel par l’air de régénération.

L’air humide est chassée dans un condenseur et l’eau qu’il contient arrive dans le bac de récupération du déshumidificateur. L’adsorption et la régénération fonctionnent en parallèle pour permettre une déshumidification constante de l’air. Ce processus n’altère pas le matériau hygroscopique utilisé. La stabilité chimique du silicagel garantie un fonctionnement efficace de la roue du déshumidificateur. L’avantage de ce procédé c’est qu’il fonctionne dès 0° et qu’il est très silencieux puisqu’il n’y a pas la présence de compresseur. Le bac de récupération du déshumidificateur permet selon les modèles de contenir 5 à 6 litres d’eau. La roue de silicagel du déshumidificateur a une durée d’utilisation supérieure à 54.000 heures environ plus de 6 ans en fonctionnant en continu.


Ces déshumidificateurs restituent en chaleur 80% de l’énergie utilisée pour déshumidifier ce qui permet de réchauffer l’air traite et d'obtenir une atmosphère plus agréable.(L’air en sortie est réchauffé de 5 à 6°). Comme les déshumidificateurs classiques, certains modèles sont pourvus du drainage permanent. Le principe est d’évacuer l’eau par gravité et éviter ainsi d’avoir à vider régulièrementle le bac du déshumidificateur.


Les particules de poussières qui pourraient se déposer sur la roue réduisent la capacité de déshumidification. Il est possible de nettoyer la roue du déshumidificateur avec de l’eau tiède ou avec un produit nettoyant neutre. La technologie de la déshumidification à adsorption est utilisée depuis un certain nombre années dans l’industrie et est utilisée depuis quelques années pour des usages domestiques.