Humidification, déshumidification.. tout sur le traitement de l'air !

____________________________________________________________________________________________

Problèmes d’humidité et la santé

Les problèmes d’humidité présents dans l’habitat entrainent de réels dégâts sur la santé des individus vivant dans le milieu encerclé par l’humidité. Il faut savoir que les problèmes d’humidité rendent l’habitat insalubre pour ses habitants.

Les problèmes d’humidité permettent la propagation de particules et acariens dans l’air que l’on respire ce qui engendre notamment des troubles respiratoires, de l’arthrose, des rhumatismes, des allergies… surtout pour les personnes sensibles telles que les enfants et personnes âgées.




Habitation détériorée à cause de problèmes d’humidité

L’humidité s’en prend à tout ! Les problèmes d’humidité provoquent la destruction du mobilier, des vêtements, du papier peint, des moquettes ...

Les problèmes d’humidité sont coûteux ! Il a souvent été démontré que la consommation de chauffage augmente de 20 % lorsque l’humidité règne !





La condensation liée à des problèmes d'humidité

Lorsque l’on a des problèmes d’humidité, il arrive que de la condensation se créée. On appelle « condensation » le passage à l’état liquide de la vapeur d’eau contenue dans l’air. En cas de problème d’humidité la principale manifestation de condensation dans un logement est la buée sur les vitres ou des moisissures sur les murs exposés au nord...

La condensation est une conséquence très importante de l’excès d’humidité dans les bâtiments d’habitation. Pour les problèmes d’humidité, les phénomènes de condensation proviennent des échanges thermo hygrométriques et ont, nous l’avons vu précédemment, pour causes principales la production de vapeur par la vie quotidienne, le chauffage et le manque d’aération. Il faut éviter les « ponts thermiques » dans le logement, c'est-à-dire des surfaces mal isolées qui restent froides lorsque le logement est chauffé. Si le taux d’hygrométrie de l’air est élevé il y a risque de condensation.




Comment reconnaître la condensation ?

Les problèmes d’humidité entrainent des murs humides en surface par le phénomène de condensation, la poussière fini par se coller entraînant des zones noires souvent dans les angles du plafond, autour des fenêtres et sur les zones non aérées (derrière les meubles, derrière les rideaux…). Lorsque vous avez des problèmes d’humidité, au bout d’un certain temps des champignons microscopiques se développent ce qui augmente le risque d’insalubrité.


Les traces dues à la condensation sont sur la surface du mur et peuvent en général être nettoyées ou atténuées à l’éponge (avec de l’eau de javel), alors que s’il s’agit de remontées capillaires, l’eau vient par l’intérieur du mur créant ainsi des cloquages de peinture ou du papier peint, des décollements des enduits ou formation de salpêtre. Lorsque vous avez des problèmes d’humidité, il faut savoir que la présence d’eau dans le mur réduit sa capacité d’isolation et créé ainsi des zones plus froides sur lesquelles risquent de se produire de la condensation.




La production de vapeur et humidité

Quand vous êtes dans une situation où vous avez des problèmes d’humidité, la production de vapeur est difficile à limiter dans un logement quel que soit son mode d’occupation. En effet, la respiration d’une personne adulte produit environ 50 grammes de vapeur d’eau par heure, ce qui est suffisant pour saturer une pièce en quelques heures.


Une personne qui fait du sport dégage en moyenne 200 gr d’eau par heure. Une casserole d’eau bouillante, un bain chaud, ainsi que la combustion de gaz peuvent saturer une pièce en quelques minutes seulement. Ces éléments montrent que, pour maîtriser les phénomènes de condensation et les problèmes d’humidité, il est préférable de baisser le chauffage et augmenter la ventilation.